Etudiants et professeurs enchainent actuellement les cours de soutien pour à la fois arrondir les fins de mois et participer à la réussite scolaire. Force de constater les avantages que l’activité propose, beaucoup sont tentés à se lancer. Mais encore faut-il en comprendre les enjeux. Voici un guide complet pour devenir professeur à domicile.

Devenir professeur à domicile : quel choix de statut ?

Avant de lancer l’appel d’offre de cours de soutien scolaire, il est important d’établir au préalable le statut de professeur à domicile :

  • auto-entrepreneur
  • salarié CESU (chèque emploi service universel)
  • intégrer un organisme spécialisé dans le soutien scolaire
  • créer sa propre société de cours particuliers.

S’il est question de travailler sereinement, il faut  se faire déclarer pour ainsi éloigner les éventuels risques des cours au noir : jusqu’à 45 000 euros d’amende et 3 ans d’emprisonnement, aucun recours en cas d’accident, de dommage ou de litige.

Il n’y a pas à proprement dit de meilleur choix de statut, chacun d’eux présente ses avantages comme ses inconvénients. D’où la nécessité de définir ses propres objectifs : l’indépendance, la flexibilité des horaires, la notoriété, etc.

Les démarches à suivre peuvent être effectuées en quelques clics :

  • se rendre sur le site internet du CFE pour y remplir le formulaire et obtenir l’immatriculation au registre du commerce
  • s’inscrire sur le site des auto-entrepreneurs (pour la déclaration CA et les cotisations) une fois le numéro de SIRET obtenu.

Les tarifs cours particuliers

Il n’y a pas de règles préétablies pour ce qui est du tarif cours particulier (sauf si l’organisme spécialisé l’impose). Les professeurs à domicile peuvent ajuster leurs prix en fonction de leurs expériences et de leurs compétences. De plus, il y a possibilité de se positionner sur des tarifs compétitifs étant donné que les déductions fiscales permettent à la clientèle de baisser le coût de la prestation de 50%.

À noter que les revenus des cours particuliers doivent être déclarés. Cette activité, relevant de l’enseignement, est imposée dans la catégorie des BNC (bénéficies non commerciaux).

Pré-requis pour devenir professeur à domicile

Être professeur à domicile, c’est avant toute chose avoir des connaissances ou des compétences à transmettre : mathématique, philosophie, violon, etc. Les quelques atouts en plus qui peuvent afflués les tarifs cours particuliers : les diplômes et la diplomatie.

Suivre telles ou telles formations au préalable n’est pas nécessaire. La seule règle exigée par la loi : avoir 14 ans minimum.